biographie

Elise Fitte-Duval en el momento de recibir el premio Casa África en la Bienal de Bamako 2011

Elise Fitte-Duval est une martiniquaise résidant au Sénégal, concrètement à Dakar, depuis 2001. Elle est diplômée de l’Ecole d’Arts Plastiques de la Martinique (DNAP, 1986) et de l’Ecole Nationale Supérieure de Arts Décoratifs  de Paris dans la spécialité photographie en 1996.
Depuis septembre 2001, Elise Fitte-Duval est photographe éditrice à l’agence de presse Panapress, agence panafricaine de presse avec siège à Dakar.
Une de ses premières série « Portraits Nus » réalisée à Paris, où elle résidait à l’époque, fut présentée lors de l’exposition Revue Noire à Bamako en 1994 et au festival des Trois Continents à Nantes en 1998.
Plus tard, et une fois installé à Dakar, la photographe s’intéresse à la danse, prétexte pour capter le langage du corps, mais aussi à la vie de l’homme en société.
Après avoir suivi les créations de plusieurs compagnies de danse contemporaine en Afrique de l’Ouest, elle a montre ce travail réunit sous le titre « Danser l’Espoir » à la galerie Chab Touré, à Bamako, en 2005, à la galerie du Manège, à Dakar et au festival Panaf à Alger, en 2009.
Lors d’une exposition individuelle pendant la Biennale de Dakar, puis au festival de Fort-de-France en Martinique en 2010, elle présente la série « Vivre les pieds dans l’eau » sur les inondations dans la banlieue de Dakar où elle aborde les problèmes liés à l’environnement. Avec cette série elle obtient le prix Casa África pour une femme photographe lors de la neuvième édition des Rencontres Photographiques de Bamako en 2011.

www.afrimagesonline.com